Bienvenue visiteur vous pouvez vous connecter ou créer un compte

Sages-femmes: multiplication des maisons de naissance pour futures mamans

Québec va multiplier les maisons de naissance au cours des prochaines années, pour permettre à plus de femmes d'accoucher avec l'assistance de sages-femmes. En dévoilant la politique québécoise de périnatalité vendredi à Québec, le ministre de la Santé, Philippe Couillard, a annoncé qu'il veut faire passer le nombre de maisons de naissance de huit à 21 d'ici 2014...

Le gouvernement souhaite que les sages-femmes pratiquent 10 pour cent des accouchements au Québec en 2018, alors qu'elles en font à peine 1 pour cent actuellement.

Selon le ministre, cette offensive permettra de répondre à la demande des Québécoises à l'égard de cette pratique.

"Notre sondage démontre que 10 pour cent des femmes souhaiteraient être accompagnées par une sage-femme, mais, peut-être que si elles avaient la perception que les services sont plus accessibles, cette réponse serait plus élevée", a expliqué le ministre Couillard en conférence de presse.

Il a dit ne pas craindre que l'engouement pour les maisons de naissance ne soit que passagé.

"Il y a des projets concrets qui évoluent notamment à Montréal, en Montérégie et au Lac Saint-Jean. A chaque endroit, pour que le projet naisse, maintenant que la volonté politique est là, que l'argent est disponible, ça prend des équipes qui se rassemblent et qui vont faire en sorte que ça réussisse", a indiqué M. Couillard, qui compte sur une bonne collaboration entre médecins et sages-femmes.

D'ailleurs, selon lui, les mentalités ont évolué dans le monde médical depuis l'apparition des premières sages-femmes.

"Il y a peut-être eu une crainte injustifiée à l'effet que l'apparition d'une nouvelle professionnelle en périnatalité allait retirer quelque chose à ceux qui sont en place, alors que ce n'est pas le cas", a-t-il dit.

Les premières maisons de naissance ont ouvert leurs portes en 1994 au Québec, et l'Université du Québec à Trois-Rivières a lancé le premier programme de formation de sages-femmes en 2001.

De 16 à 20 étudiantes sont admises chaque année, ce qui constitue un seuil minimum, selon le ministre Couillard, pour qu'il y ait suffisamment de ressources afin de remplir les objectifs du ministère.

La neuvième maison de naissance du Québec ouvrira prochainement ses portes à Québec, près de l'hôpital Saint-François d'Assise, grâce à un investissement de 3,1 millions $.

"Le montant à investir varie beaucoup, puisqu'il y a des endroits où on acquiert des édifices existants, où il y a juste quelques modifications à faire. Ce sont des montants relativement mineurs par rapport à d'autres investissements qu'on fait dans le réseau de la santé", a précisé le ministre.

La politique de périnatalité 2008-2018 vise aussi à accroître l'accessibilité au suivi prénatal précoce et à rendre systématiques les visites postnatales à domicile.

M. Couillard parle d'un "virage première ligne", pour que les femmes enceintes aient accès à un médecin dès les premiers mois de leur grossesse.

Puis, on étendra à toutes les régions l'utilisation de "l'avis de grossesse", qui permet au médecin traitant ou à la sage-femme d'orienter systématiquement une femme enceinte vers le centre de santé et de services sociaux de son territoire, afin qu'une infirmière prenne un premier contact téléphonique avec elle.

Outre les services périnataux destinés à l'ensemble de la population, des mesures de la politique portent sur certaines problématiques ciblées, dont la consommation d'alcool et de drogue chez les femmes enceintes, les anomalies congénitales et le deuil périnatal.

Source: canadianpress

Paiement sécurisé boutique bola de grossesse           Expédition bolas de grossesse

Achat sécurisé bola de grossesse    Emballage de qualité bola de grossesse    Livraison gratuite 48 h bola de grossesse    Satisfaction ou remboursement bola de grossesse 14 jours

Se connecter or créer un compte