Bienvenue visiteur vous pouvez vous connecter ou créer un compte

L’obésité du nourrisson est liée à l’alimentation de la femme enceinte

Une étude récente publiée dans la revue Lipids in Health and Disease a montré que des rates nourries lors de la gestation et de la lactation avec une alimentation contenant des graisses hydrogénées avaient une descendance souffrant de surpoids par rapport aux rates ayant eu une alimentation normale. Ce régime alimentaire malsain avait des conséquences très importantes, même après l’arrêt de l’apport de graisse hydrogénée dans l’alimentation, et avait une influence sur la production d'insuline...

« Nous savons que la croissance du fœtus est influencée par la nutrition de la mère, » explique la nutritionniste brésilienne Luciana Pisani. « Le régime alimentaire lors de la grossesse a un rôle majeur sur les interactions hormonales et métaboliques entre le corps de la mère, le placenta et le fœtus. Aujourd’hui, seules quelques études se sont intéressées aux effets des acides gras « trans » lors de la grossesse et la lactation sur le métabolisme de la descendance à l’âge adulte. Nous avons trouvé que la proportion de graisse dans le corps de la descendance augmentait quand les mères avaient une alimentation riche en graisses hydrogénées, et cela était associé à l'expression des gènes codant pour les adipokines. »

Au cours de l’étude visant à examiner si l’alimentation riche en graisses hydrogénées de rates en gestation et lactation conduisait à une augmentation de la proportion de graisse dans le corps, les chercheurs ont déterminé que le taux métabolique des rates chutait rapidement. Ainsi, de jeunes rates qui étaient nourries avec une alimentation normale après leur naissance mangeaient moins et avaient un poids inférieur même si leurs mères avaient eu un régime alimentaire riche en acides gras "trans" au cours de la gestation. L'expression des gènes codant pour les adipokines a également été étudiée en relation avec la production d’insuline.

Les descendants ont été pesés toutes les semaines et ont reçu une alimentation riche en acides gras "trans" jusqu'à ce que régime conduise à une augmentation de 40% de la masse graisseuse corporelle des jeunes rats. Les descendants dont les mères ont été alimentées avec des acides gras "trans" et qui continuent à recevoir la même alimentation à l'âge adulte, ont l'efficacité métabolique la plus élevée. Ces mêmes rats ont également une production d'insuline plus élevée.

Paiement sécurisé boutique bola de grossesse           Expédition bolas de grossesse

Achat sécurisé bola de grossesse    Emballage de qualité bola de grossesse    Livraison gratuite 48 h bola de grossesse    Satisfaction ou remboursement bola de grossesse 14 jours

Se connecter or créer un compte