Bienvenue visiteur vous pouvez vous connecter ou créer un compte

Grossesse et performance

Xian Dongmei a réussi un double exploit, salué comme il se doit par la presse de son pays. C'est la première judokate chinoise qui soit parvenue à conserver son titre olympique. C'est surtout la première femme de l'empire du Milieu à avoir conquis l'or après être devenue maman. Sa fille, Liu Jiahui, est née il y a seulement sept mois. De là à penser qu'au pays où on ne badine pas avec le contrôle des naissances, l'arrivée de la petite Liu avait été programmée avec son entraîneur de mari pour écrire une belle page de ces Jeux...

Il y a quelques années, dans d'autres pays communistes, des entraîneurs sans scrupules n'avaient-ils pas écrit certaines des pages les plus sombres de l'olympisme en poussant le vice jusqu'à mettre enceintes leurs athlètes avant de les obliger à avorter les jours précédant une grande compétition ?

En 1994, la Russe Olga Kovalenko, championne olympique de gymnastique par équipe aux Jeux de Mexico 1968, avait expliqué que ses coaches l'avaient contrainte à procréer avec son petit ami puis à interrompre la grossesse au bout de dix semaines. "Si j'avais refusé, je n'aurais pas eu le droit d'aller aux Jeux, avait déclaré l'ex-gymnaste. Les médecins nous avaient dit qu'un corps de femme enceinte produit plus d'hormones masculines et peut devenir plus fort." Selon un ancien responsable du sport soviétique, Olga pouvait s'estimer heureuse : ses partenaires de gym mineures devaient coucher avec leur entraîneur.

Il y a tout juste vingt ans, lors d'une session de la société de gynécologie et d'obstétrique du Rhin, la professeur zurichoise Renate Huch avait fait sensation en dénonçant dans ces pratiques une forme de dopage cachée très répandue. "Les capacités sportives augmentent tant que la femme enceinte ne prend pas de poids", avait précisé la spécialiste. Et certains entraîneurs démoniaques s'étaient bien rendu compte que la grossesse, à l'origine d'un afflux de globules rouges, était un moyen, non prohibé par les instances antidopage, d'améliorer le transport de l'oxygène vers les muscles. Depuis, l'EPO est arrivée.

Stéphane Mandard
www.lemonde.frwww.lemonde.fr

Achat sécurisé bola de grossesse    Emballage de qualité bola de grossesse    Livraison gratuite 48 h bola de grossesse    Satisfaction ou remboursement bola de grossesse 14 jours

Paiement sécurisé boutique bola de grossesse           Expédition bolas de grossesse

Nativee propose une sélection de bolas de grossesse en harmonie avec vos vêtements de grossesse, mais également des informations sur la grossesse. Le bola de grossesse ou boule bola (appelé aussi bola mexicain, bulan bola, harmony ball ou appeleur d'anges) est un cadeau femme enceinte original. Nativee propose plus de 200 modèles de bolas de grossesse: des bolas garantis en argent 925, or rose et or jaune, des bolas colorés, des bolas de grossesse agrémentés d'accessoires... Pour chaque achat d'un bola de grossesse artisanal, Nativee offre toues les accessoires contenus dans le Bola Bag (certificat, carte origine du bola, cordons couleur, pochettes, écrin, sac cadeau...). Un nouveau service de personnalisation est désormais proposé gratuitement pour toute commande d'un bijou bola de grossesse: la gravure d'un message totalement personnalisé sur une médaille haut de gamme, qui sera accrochée au pendentif bola. Nativee est aussi grossiste bolas de grossesse pour les boutiques professionnelles qui souhaitent revendre des bolas de grossesse indonésiens et traditionnels. La boutique Nativee publie régulièrement des articles permettant de bien comprendre l'histoire et l'origine du bola de grossesse artisanal indonésien.


Facebook Nativee bola de grossesse   Pinterest bola de grossesse Nativee   Twitter bola de grossesse nativee   Google + Nativee bola de grossesse   Instagram bola de grossesse Nativee   Youtube bolas de grossesse Nativee   Tumblr bolas de grossesse Nativee   RSS bola de grossesse Nativee

Se connecter or créer un compte