Bienvenue visiteur vous pouvez vous connecter ou créer un compte

Après la grossesse: pourquoi et comment allaiter son bébé

Vous aimeriez bien allaiter votre bébé. Mais des questions se bousculent dans votre tête: est-ce que cela vaut vraiment la peine ? Comment vais-je m’y prendre ? Quelles précautions dois-je prendre ? Allaiter, c’est naturel mais c’est bien plus encore en termes de richesse sensorielle, de plaisir partagé. Votre conjoint, de son côté, a d'autres occasions de tisser des liens avec son bébé (le changer, le bercer, lui donner son bain...)...

Toute femme peut allaiter son enfant si elle le désire. Cependant, l'allaitement peut s'accompagner de certaines contraintes ou difficultés pratiques, qui peuvent être réduites ou surpassées lorsqu'on est bien entourée par ses proches et conseillée par un professionnel. Des associations de promotion de l’allaitement maternel peuvent également vous aider.

Combien de temps allaiter ?
L’allaitement maternel est recommandé, si possible de façon exclusive, jusqu’à l’âge de 6 mois révolus et au moins jusqu’à l’âge de 4 mois. Mais même de plus courte durée, l’allaitement reste toujours recommandé.

Retrouver votre poids d’avant grossesse :
Que vous allaitiez ou non, le retour à votre poids antérieur se fera progressivement et sera facilité par une alimentation saine et par une activité physique quotidienne représentant l’équivalent d’au moins 30 minutes de marche.
 
Allaitement: Votre lait est le meilleur pour votre bébé

Votre lait est celui qui est le mieux adapté aux besoins et au développement de votre bébé. Sa supériorité sur les « laits » infantiles est démontrée. La composition du lait maternel évolue constamment selon les besoins de votre enfant, pour s’adapter à sa croissance, au fil des semaines et même durant la tétée.
  • Il contient de nombreux nutriments qui participent à la synthèse des membranes cellulaires, en particulier du système nerveux central.
  • Il diminue les risques d’infections, notamment digestives.
  • Il contribue à prévenir l’allergie chez les enfants qui ont une prédisposition familiale.
  • Il diminue les risques d’obésité ultérieure.
Si vous ne voulez pas allaiter
Il faut alors donner à votre enfant une préparation pour nourrisson, et non du lait de vache.

Allaitement: Quelle alimentation avoir pendant l’allaitement ?

Allaiter ne nécessite pas de suivre de conseils spécifiques ni de manger plus. Il vous suffit d’avoir une alimentation saine et équilibrée. Lisez aussi les quelques conseils ci-après. Vous pouvez, en fonction de votre appétit et de votre organisation avec votre bébé, garder un goûter dans la journée, comme pendant votre grossesse. Les régimes amaigrissants, quels qu’ils soient, sont contre-indiqués au cours de l’allaitement.
  • Le calcium : Continuez à consommer des aliments riches en calcium, notamment 3 produits laitiers par jour. Vous pouvez consommer à nouveau toutes les sortes de fromage. Il est inutile de prendre, en plus, des suppléments en calcium, aucun bénéfice n’étant démontré à ce jour, que ce soit sur la quantité ou la qualité de votre lait, votre perte de poids après l’accouchement ou la minéralisation de votre squelette.
  • La vitamine D : La vitamine D est essentielle pour la bonne croissance osseuse de votre enfant. Votre lait en contient mais de toute façon, on prescrit systématiquement, par précaution, un supplément en vitamine D à votre bébé.
  • Le fer : Les besoins en fer de votre nouveau-né sont couverts par ses propres réserves et par votre lait. Vous n’avez pas besoin de suppléments en fer pendant la période où vous allaitez.
  • L’iode : De l’iode est transféré dans le lait maternel ; continuez à privilégier, dans votre alimentation, les aliments naturels riches en iode et utilisez du sel iodé.
Allaitement: Situations particulières
  • Vous avez des jumeaux :Vous n’avez pas besoin de manger deux fois plus. La quantité de lait produite étant proportionnelle à la demande, vous aurez assez de lait pour nourrir vos jumeaux. Vous pouvez les allaiter en même temps ou l’un après l’autre.
  • Vous avez eu plusieurs grossesses rapprochées : Cela entraîne un épuisement de vos réserves, notamment en vitamine D, en folates et en fer. Votre médecin vous conseillera sur vos besoins alimentaires pendant que vous allaitez et vous prescrira des suppléments médicamenteux adaptés.
Allaitement: Quelles précautions prendre pendant l’allaitement ?

Il convient d’éviter le tabac et l’alcool, de limiter sa consommation de café, d’éviter certains produits alimentaires et de ne pas prendre de médicament sans avis médical.
  • Zéro alcool : L’alcool passe dans le lait maternel. Si un verre occasionnel ne semble pas présenter un risque particulier, il convient par prudence d'éviter toute boisson alcoolisée (vin, bière, alcool fort) pendant toute la période où vous allaitez votre enfant.
  • Protéger votre enfant du tabac : Les produits contenus dans le tabac (nicotine, monoxyde de carbone, goudron, métaux lourds...) passent dans le lait maternel. Par ailleurs, les maladies respiratoires du bébé dues au tabagisme passif sont plus fréquentes. Il est donc toujours recommandé d’arrêter de fumer, même au stade de l’allaitement. Les substituts nicotiniques sont possibles. N’exposez pas votre enfant à la fumée de cigarettes, chez vous ou en voiture notamment.
  • La caféine : La caféine passe dans le lait et son élimination est beaucoup plus lente chez le nouveau-né que chez l’adulte. Si votre consommation de café n’excède pas 3 tasses par jour, il n’y a pas de problème. Au-delà, votre enfant peut présenter un risque d’hyperexcitabilité transitoire.
  • Le soja et les produits à base de soja : Ces produits contiennent des phyto-estrogènes qui passent dans le lait maternel. Des expériences chez l’animal montrent que les phytoestrogènes peuvent avoir des effets indésirables. Cela n’a pas été observé jusqu’à présent chez l’humain mais, par prudence, il vaut mieux si vous allaitez : éviter de consommer des compléments alimentaires contenant notamment des extraits de soja ; limiter la consommation d’aliments à base de soja (par exemple, tonyu ou jus de soja, tofu, desserts à base de soja) : pas plus d’un par jour.
  • Les produits enrichis en phytostérols : Les produits enrichis en phytostérols, margarines, yaourts, boissons lactées, etc..., sont réservés aux personnes qui ont « trop de cholestérol ». Même si c’est votre cas, il est cependant déconseillé aux femmes qui allaitent d’en consommer car les risques éventuels pour elles et pour leur enfant ne sont actuellement pas connus.
  • Prévention de l’allergie : Le moyen le plus efficace pour prévenir l’allergie de votre enfant est de l’allaiter au sein, sans lui donner d’autre aliment que votre lait ; l’idéal serait de l’allaiter pendant 6 mois, en tout cas au moins 4 mois. Si votre bébé est à risque, les seuls aliments que vous devez éviter de manger pendant la période d’allaitement sont ceux contenant de l’arachide (sauf cas particulier après avis médical). Si votre bébé est à risque et que vous ne l’allaitez pas, évitez les laits infantiles courants et consultez votre médecin ou votre sage-femme. Il est déconseillé d’utiliser une préparation pour nourrisson à base de protéines de soja car le soja peut être lui-même responsable d’allergie.

Reprendre vos activités antérieures :
La reprise de l’activité sportive sera progressive. Le repos est nécessaire pendant les 4 à 6 semaines qui suivent l’accouchement, puis sera suivi par une rééducation périnéale prescrite à la consultation post-natale (elle est prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie dans l’année qui suit l’accouchement). Que vous allaitiez ou non, il ne faut en aucun cas rééduquer les muscles de l’abdomen ni faire de sport dès le premier mois. Il est préférable d’attendre le quatrième mois après l’accouchement pour entamer la rééducation abdominale.

Commande bola de grossesse COMMANDE 100% SÉCURISÉ          Emballage bola de grossesse EMBALLAGE DE QUALITÉ          Livraison bola de grossesse LIVRAISON 48 H          Satisfait ou remboursé bola de grossesseSATISFAIT OU REMBOURSÉ (14 jours)

Paiement sécurisé boutique bola de grossesse           Expédition bolas de grossesse

Nativee propose une sélection de bolas de grossesse en harmonie avec vos vêtements de grossesse, mais également des informations sur la grossesse. Le bola de grossesse ou boule de grossesse (appelé aussi bola mexicain, bulan bola ou bola indonésien) est un cadeau femme enceinte original. Nativee propose plus de 200 modèles de bolas de grossesse: des bolas garantis en argent 925, plaqués or rose et or jaune, des bolas colorés, des bolas de grossesse agrémentés d'accessoires... Nativee est aussi grossiste bolas de grossesse pour les boutiques professionnelles qui souhaitent revendre des bolas de grossesse (Nous contacter). Découvrez également l'histoire et l'origine du bola de grossesse artisanal indonésien.

Facebook Nativee bola de grossesse   Pinterest bola de grossesse Nativee   Twitter bola de grossesse nativee   Google + Nativee bola de grossesse   Instagram bola de grossesse Nativee   Youtube bolas de grossesse Nativee   Tumblr bolas de grossesse Nativee   RSS bola de grossesse Nativee

Se connecter or créer un compte