Boutique bola de grossesse France   Harmony balls shop          Service Client - Tél: 01 41 81 51 48

Bienvenue visiteur vous pouvez vous connecter ou créer un compte

Accompagnement par une sage-femme : du nouveau en 2008

Le suivi de la grossesse suppose un accompagnement global de la femme et du couple, tant sur le plan médical que psychologique. Ce suivi, qui peut être réalisé par une sage-femme, commence dès les premiers mois de la grossesse et se poursuit au-delà de la naissance. Au cours de cette période, des séances de préparation à la naissance sont proposées aux futures mères...

En 2008, les sages-femmes libérales et l'Assurance Maladie ont convenu de renforcer et de développer la prévention et l'éducation sanitaire autour des femmes enceintes, des accouchées et des nouveau-nés. Dans ce but, depuis le mois d'avril 2008, deux séances de suivi postnatal sont proposées aux femmes en situation de vulnérabilité, par exemple les jeunes mères isolées.

L'accompagnement de la grossesse et de la naissance : le rôle de la sage femme

L'accompagnement de la grossesse et de la naissance requiert les compétences de professionnels motivés, disponibles, entraînés aux techniques de groupe et de communication. Il peut être mené par une sage-femme ou un médecin. 17 400 sages-femmes sont actuellement en activité en France, dont 14 700 salariées de maternités publiques ou privées et 2 700 en exercice libéral qui travaillent à domicile, en cabinet ou dans certains établissements hospitaliers publics ou privés.
La sage-femme est l'un des interlocuteurs privilégiés de la femme enceinte, et plus largement des futurs parents. Elle intervient dès le début de la grossesse, conseille les jeunes mamans et les couples après la naissance et suit l'évolution du bébé.
Sa formation médicale lui permet d'assurer la surveillance de grossesse, la prise en charge efficace du dépistage des pathologies et la possibilité de prescrire certains examens et traitements en cas de besoin.

Un meilleur suivi pour les femmes en situation de vulnérabilité

En 2008, l'Assurance Maladie a crée, avec les sages-femmes libérales deux séances de suivi post-natal qui sont proposées en priorité aux femmes en situation de vulnérabilité (isolement, insécurité,... voir annexe 2) décelée pendant la grossesse ou juste après l'accouchement. Ces séances peuvent se dérouler à partir du 8ème jour suivant l'accouchement jusqu'à l'examen médical postnatal réalisé dans les 8 semaines qui suivent l'accouchement.

1- L'accompagnement de la grossesse et de la préparation à la naissance : le rôle essentiel des sages femmes
L'anesthésie péridurale ne dispense pas d'une préparation à la naissance, dont les objectifs dépassent largement le seul cadre de l'accouchement. D'ailleurs, on ne parle plus de "préparation à l'accouchement", mais bien de "préparation à la naissance et à la parentalité".
La sage femme est l'un des interlocuteurs privilégiés de la femme enceinte, et plus largement des futurs parents tout au long de la grossesse et de la préparation à la naissance. Elle joue un rôle essentiel à leurs côtés pendant cette période heureuse mais parfois stressante de leur vie.
La sage femme intervient dès le début de la grossesse, conseille les jeunes mamans et les couples après la naissance et suit l'évolution du bébé.
  • Elle établit la déclaration de grossesse,
  • La sage-femme libérale assure la surveillance prénatale, la préparation à la naissance (environ 40 % de leur activité) et le suivi à domicile des femmes et des nouveau-nés en cas de sortie précoce de la maternité,
  • Elle surveille, conseille, accompagne la mère et l'enfant avant et après la naissance.
C'est elle qui, par exemple, explique l'allaitement, les soins d'hygiène spécifiques du nouveau-né (soin du nombril, couchage, toilette...),
  • Elle pratique aussi la rééducation périnéo-sphinctérienne (ou uro-gynécologique) des mamans qui en ont besoin,
  • Elle conseille les couples pour l'intégration du bébé à la cellule familiale mais aussi sur les différents modes de contraception,
  • Elle prescrit des contraceptifs hormonaux, des médicaments, des vaccins et des examens (autorisés pour son usage professionnel) pour la maman et le bébé.
Le rôle de la sage-femme dépasse le cadre de la naissance, puisque l'Assurance Maladie prend en charge à 100 % au titre de l'assurance maternité, les soins dispensés par les sages-femmes au domicile des patientes pendant les 12 jours qui suivent l'accouchement. Au delà, la sage-femme peut continuer à suivre la mère et l'enfant, et les soins sont alors pris en charge à 70 % par l'Assurance Maladie. Dans le cadre de la coordination des soins, la sage-femme, avec l'accord de la patiente, informe le médecin traitant de l'évolution de l'état de santé de la femme, au cours de la grossesse et après la naissance. Ces informations seront utiles au médecin pour le suivi de la femme dans les années qui suivent l'accouchement. En cas de pathologie pendant la grossesse, l'accouchement ou les suites de couche, la sage-femme doit faire appel à un médecin. Les recommandations de la HAS de mai 20071 ont défini les situations à risque pour lesquelles les femmes doivent être orientées vers un médecin pour le suivi de la grossesse.

Un premier entretien individuel ou en couple au début de la grossesse

Afin d'améliorer la prévention autour des femmes enceintes, un entretien spécifique est proposé le plus tôt possible après la confirmation de la grossesse (durant le 1er trimestre de la grossesse). Cet entretien individuel ou en couple est proposé systématiquement à la femme enceinte par la sage-femme ou le professionnel de santé qui confirme la grossesse, même si ce dernier n'assure pas, par la suite, le suivi médical de la femme enceinte2.

L'objectif de l'entretien est de permettre :
  • d'identifier les besoins d'information,
  • de faire le point sur le suivi médical de la mère et sur le projet de naissance (organisation des soins, modalités d'accouchement),
  • de repérer les situations de vulnérabilité3 chez la mère et le père (violence domestique, addictions, ...) et toute forme d'insécurité (insécurité affective au sein du couple ou de la famille, précarité, isolement, etc.),
  • d'orienter le cas échéant vers des dispositifs d'aide et d'accompagnement,
  • de planifier les séances prénatales (individuelles ou en groupe).
C'est également l'occasion d'évoquer les questions mal ou peu abordées avec la future mère lors des examens médicaux prénataux : questions sur elle-même, sur les modifications de son corps, sur son environnement affectif, sur sa vie professionnelle, sur l'attitude à adopter vis-à-vis des autres enfants de la famille, sur la présence ou non de supports familiaux après la naissance, etc... Dans ses recommandations de novembre 2005, la Haute Autorité de Santé propose une approche de la naissance4 qui favorise davantage la participation active de la femme et du couple dans leur projet de naissance. Cette approche prend en compte le contexte de vie et l'environnement des femmes. Elle contribue à renforcer le sens critique, la capacité de prise de décision et la capacité d'action de la femme ou du couple.

Les séances de préparation à la naissance

La préparation à la naissance complète le suivi médical. Les séances doivent être proposées aux femmes enceintes précocement lors des consultations prénatales.
Cet accompagnement a pour objectif de contribuer à l'amélioration de l'état de santé des femmes enceintes, des mères et des nouveau-nés par une approche éducative et préventive. Les séances de préparation à la naissance sont destinées à toutes les femmes enceintes, qu'il s'agisse de leur première grossesse ou non. Elles peuvent commencer dès que la déclaration de grossesse est effectuée. La première séance est pratiquée individuellement et correspond à l'entretien individuel. Les suivantes se déroulent le plus souvent en groupe pour favoriser les échanges entre futures mères. L'Assurance Maladie prend en charge à 100 % les huit séances (dont fait partie l'entretien individuel) de 45 minutes minimum que requiert cette préparation. L'objectif de ces séances est de contribuer à l'amélioration de l'état de santé des femmes enceintes, des accouchées et des nouveau-nés par une approche éducative et préventive.

Lors des séances de préparation à la naissance et à la parentalité, la sage-femme suit les futurs parents. Concrètement, les séances contiennent :
  • une information "théorique" centrée sur le déroulement de la grossesse, l'accouchement et les suites des couches,
  • un travail corporel alliant :
    • différents types de respiration proposés pendant la grossesse et lors de l'accouchement,
    • un travail musculaire concernant plus spécialement le dos, le bassin et le périnée,
    • une relaxation.
Lors des 8 séances de préparation à la naissance, la sage-femme forme et informe les futurs parents sur:
  • la maternité : ses étapes physiologiques et psychologiques
  • l'accouchement : son déroulement, le travail musculaire et respiratoire,
  • l'anesthésie péridurale
  • le retour à la maison : pour lequel elle donne des conseils pratiques en matière d'hygiène, d'allaitement et de prévention des risques
La préparation à la naissance peut être menée dans un cabinet libéral, sur le lieu d'accouchement (hôpital ou clinique) ou à domicile, si besoin, lorsque la femme ne peut pas se déplacer.

Les examens médicaux

Différents examens médicaux sont proposés à la femme dans le cadre de sa grossesse. Ils sont réalisés par une sage-femme ou un médecin.
Au cours de la période qui précède la naissance, 7 examens sont pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie. Le premier examen médical prénatal doit avoir lieu avant la fin du 3ème mois de grossesse. Les autres examens doivent s'effectuer tous les mois à partir du 1er jour du 4ème mois et ce jusqu'à l'accouchement. Chaque examen comporte un examen clinique et des examens de laboratoire (par exemple : recherche de l'albuminurie et en particulier la glycosurie). Après la naissance, la sage-femme libérale peut réaliser l'examen clinique postnatal. Au cours de cet examen qui doit obligatoirement avoir lieu dans les 8 semaines qui suivent l'accouchement, la sage-femme réalise un examen gynécologique. A cette occasion, des séances de rééducation abdominale ou périnéo-sphinctérienne peuvent être prescrites. La sage-femme libérale peut également aborder la question de la contraception.

Deux nouvelles séances de suivi post-natal : un meilleur suivi pour les femmes en situation de vulnérabilité

En 2008, l'Assurance Maladie a crée, avec les sages-femmes libérales deux séances de suivi post-natal. Ces deux séances sont proposées en priorité aux femmes en situation de vulnérabilité (isolement, insécurité5,...) décelée pendant la grossesse ou juste après l'accouchement.
Ces deux séances peuvent se dérouler à partir du 8ème jour suivant l'accouchement et jusqu'à l'examen médical postnatal réalisé dans les 8 semaines qui suivent l'accouchement. Souvent la consultation postnatale de la mère, réalisée dans les 8 semaines suivant l'accouchement, intervient trop tardivement pour qu'un suivi adapté soit mis en oeuvre en cas de difficulté particulière décelée chez la mère. Dans ces dernières recommandations7, la HAS indique que les interventions intensives (suivi postnatal précoce à domicile, continuité des soins, etc.), proposées exclusivement dans la période postnatale8 ont un effet préventif démontré sur la dépression postnatale. C'est pourquoi les sages-femmes libérales et l'Assurance Maladie ont souhaité mettre en place en 2008, à l'image des séances de préparation à l'accouchement, deux séances de suivi postnatal.

Ces séances permettent de:
  • rompre l'isolement de la jeune mère,
  • s'assurer de l'existence de liens mère-enfant satisfaisants,
  • s'assurer du bon développement psychomoteur de l'enfant,
  • soutenir l'allaitement,
  • rechercher des signes de dépression du post-partum chez la mère.
Des conseils d'éducation sanitaire destinés à accompagner les soins aux nouveau-nés, à compléter les connaissances et à améliorer le bien être de l'enfant et de la mère, peuvent également être apportés. Les séances peuvent être réalisées au domicile de la mère ou au cabinet de la sage-femme, à partir du 8ème jour après la naissance jusqu'à la date de la consultation postnatale prévue entre la 6ème et la 8ème semaine après l'accouchement.


Commande bola de grossesse COMMANDE 100% SÉCURISÉ          Emballage bola de grossesse EMBALLAGE DE QUALITÉ          Livraison bola de grossesse LIVRAISON COLISSIMO          Satisfait ou remboursé bola de grossesseSATISFAIT OU REMBOURSÉ

Paiement sécurisé boutique bola de grossesse      Facebook Nativee bola de grossesse   Pinterest bola de grossesse Nativee   Twitter bola de grossesse nativee   Google + Nativee bola de grossesse   Instagram bola de grossesse Nativee   Youtube bolas de grossesse Nativee   Tumblr bolas de grossesse Nativee   RSS bola de grossesse Nativee

Nativee propose une sélection de bolas de grossesse en harmonie avec vos vêtements de grossesse, mais également des informations sur la grossesse. Le bola de grossesse ou boule de grossesse (appelé aussi bola mexicain ou bola indonésien) est un cadeau femme enceinte original. Nativee propose plus de 180 modèles de bolas de grossesse: des bolas en argent, bolas colorés, bolas de grossesse en pendentif avec chaine en argent. Nativee est aussi grossiste bolas de grossesse pour les boutiques professionnelles qui souhaitent revendre des bolas de grossesse (Nous contacter). Découvrez également l'histoire et l'origine du bola de grossesse.

Se connecter or créer un compte